LE CLUB
SA MISSION

L’association a pour objet de réunir et de rassembler toutes personnes physiques ou morales intéressées par le développement et l’application de la Propriété Intellectuelle internationale. Créer entre elles un lien de solidarité et d’entraide. Utiliser les moyens, dont dispose l’association, pour organiser au profit de ses membres divers types de rencontres et de services qui sont appropriés à la réalisation de cet objet.

Notices biographiques

Louise Grenier - La présidente et cofondatrice

Diplômée de l’université de Montréal en pédagogie, communication et techniques d’animation, Louise Grenier a occupé des fonctions de formatrice internationale pour le compte d’entreprises privées canadienne et française. Elle s’est investie fin 2001 dans le Consortium International d’Éditions USD System près de son fondateur, Monsieur Michel Dubois, créateur du Passeport Intellectuel C.B. C’est sous l’égide du Consortium qu’elle fonda en 2004 aux États-Unis la société expérimentale à but non lucratif USD Club International Inc. dont elle fut présidente. Ensuite, fin 2016, lors de sa dissolution qui a été provoquée par la réorganisation interne du Consortium, Louise Grenier a créé l’Association Mondiale des Inventeurs au Canada, dont elle est la Présidente et ce, sous le même nom : USD Club International. Investi de l’objet social du Comité d’Éthique que Monsieur Pierre Salinger y avait institué le 16 Septembre 1998, M. Salvatore di Palma (ex-directeur des enregistrements internationaux de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle à Genève, O.M.P.I.) a repris le flambeau en 2010 au sein de l’association.

Michel Dubois - Président d’honneur, initiateur et cofondateur

Michel Dubois ~ diplômé de l’école des Arts & Industries Graphiques Estienne de Paris (C.A.P. de chromiste offset en 1962) ~ fut le créateur d’une gamme de produits graphiques éditée de 1981 à 1991 sous la marque " Cartisabelle ". Pour la préservation de ses secrets techniques, il n’a pas déposé de brevet d’invention. Il créa aussi avec son équipe le consortium international d’édition " Art Service Club " pour commercialiser ses produits. Le succès fut tel que le consortium réunissait 250 concessionnaires et un millier de vendeurs en 1987. Fort de son expérience terrain (Europe, Afrique noire et Québec), il fut convaincu de la nécessité de libéraliser l’accès à la propriété intellectuelle pour laquelle il publia sept ouvrages et une centaine de livrets.

Émigré en Amérique du Nord en 1995, Michel Dubois est l’auteur de la Collection de Livres " Passeport Intellectuel CB & IND ". Fondateur du Consortium International d’Éditions USD System qui est chargé de sa diffusion, il est l’initiateur de l’Association Mondiale des Inventeurs " USD Club International " qui est présidée par sa fondatrice : Madame Louise Grenier. L’attachement de son équipe internationale à une économie vouée au service de l’humanité a été conforté par la Cour d’Appel de Lyon (France) le 27 mai 2004 et la Cour de Cassation (Cour suprême de France) le 4 juillet 2006 qui reconnurent l’antériorité de la propriété du descriptif d’une invention consignée dans une œuvre littéraire et artistique non-publiée aux dépens d’un titre monopolistique délivré ultérieurement par l’I.N.P.I. (Institut National de la Propriété Industrielle de France).

Pierre Salinger - Fondateur du Comité d’Éthique des Éditions USD System

Porte-parole de J.F. Kennedy à la Maison Blanche, a inauguré le 15 avril 1999, à Montréal, le Comité d’Éthique de notre Consortium, dont il assuma la présidence jusqu’à son décès survenu le 16 octobre 2004.

C’est désormais sous l’égide de sa défunte personnalité, que ses successeurs sont appelés à reprendre le flambeau de la tâche, qu’il avait considérée comme étant une véritable mission.

Ghislaine Alajouanine - *MC Institut de France

Prospectiviste (Économiste et Sociologue de l’Innovation, Experte en E-santé,) Présidente de la Commission Galien (Haut Conseil Français de la Télémédecine/E-Santé) * Membre élu Correspondant de l'Institut de France-Académie des Sciences Morales et Politiques. Membre du Huitième Plan Français Membre de l'Institut des Nations-Unies pour la Formation et la Recherche (UNITAR) Déléguée du Comité des « Pionnières de l’Académie ». Vice-présidente de la Société savante de la Silver Economie SFTAG (Autonomie-Gérontechnologie) Auteur du Rapport paru aux PUF, Presses Universitaires de France : - les Nouvelles Technologies au service de la Santé en Afrique-

Lauréat du Prix Eurafrique, du Prix de l’Académie (Fondation Louis D)

Présidente de Télémédecine sans Frontière la FISSA- Past

Présidente Directoire de la Fondation pour la Recherche Médicale-Présidente de HS2 Haute Sécurité Santé (3ième dimension Développement Durable)

Derniers ouvrages : Entre nous emoi ! - En espoir de cause-Enthousiasmez Vous ! Un vent Divin...Plaidoyer pour la Convivance… (Hermann Éditeurs)

Commandeur et Membre du Conseil de l’Ordre National du Mérite-Officier de la Légion d’Honneur-Officier de l’Ordre du LION(Sénégal)… Médaille de vermeil de la Ville de Paris… (Administrateur SDL Journal « le Monde »)

“ J’assiste depuis bientôt trente ans au parcours effectué par Michel Dubois, itinéraire d’une logique implacable dont je pensais qu’il déboucherait sur ce qui apparait maintenant comme une révolution tranquille et nécessaire : la démocratisation de l’accès à la propriété intellectuelle.

La création du Club Mondial des Inventeurs par sa Présidente, Madame Louise Grenier, parachève l’œuvre de cet intelligent avant-gardiste qui avec son équipe permet désormais aux inventeurs les plus humbles et aux PME innovantes d’accomplir jusqu’à terme leurs projets pour le bien de l’humanité toute entière.

J’ai éprouvé avec succès la qualité du Droit d’Auteur, tel qu’il est appliqué selon l’usage de la collection de livres "Passeport Intellectuel CB" pour mes propres inventions et concepts originaux de services. C’est donc du fond du cœur et avec enthousiasme que je souhaite toute la réussite à cette incroyable et magnifique initiative."

Salvatore Di Palma - Docteur ès sciences politiques

Docteur ès sciences politiques, Salvatore Di Palma a travaillé durant 35 ans en tant que haut fonctionnaire international à l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), à Genève.

Durant cette période, en qualité de directeur de la Division d’enregistrement international des marques, il a participé à de nombreuses conférences internationales destinées à l’élaboration de traités internationaux relatifs aux marques internationales, aux dessins et modèles ainsi qu’aux appellations d’origine.

Successeur de feu, Pierre Salinger, il préside par intérim le Comité d’Éthique du Club Mondial des Inventeurs.

Il est aussi l’auteur de « L’Histoire des marques depuis l’Antiquité jusqu’au Moyen-Âge »; ouvrage traduit en anglais et en italien, et « L’émergence de la Propriété Intellectuelle ».

"À partir du XVIe siècle, l'émergence de la Propriété Intellectuelle a été étroitement liée d'abord à la naissance du capitalisme mercantiliste et ensuite au capitalisme industriel sur la base duquel sont fondées les normes de propriété intellectuelle actuelles. Ces normes établies au XIXe siècle se révèlent être aujourd'hui souvent inadaptées aux exigences du nouveau capitalisme dit cognitif. La Propriété Intellectuelle se trouve dans une impasse, mise en évidence par le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, Francis Gurry, lors d'une conférence sur « Les enjeux de la Propriété Intellectuelle dans l'économie mondiale » donnée en 2010 à l'école de droit de Sciences po de Paris. De plus en plus d'acteurs économiques et juridiques suggèrent de moderniser le droit de Propriété Intellectuelle en proposant le remplacement du régime dit de « taille unique » applicable uniformément à tous les secteurs de l'économie par des systèmes alternatifs au système traditionnel.

Partisan de cette dernière théorie et précurseur depuis plusieurs décennies du principe évolutif tendant à la création de nouveaux régimes de protection relatifs à la procédure d’enregistrement des brevets, Michel Dubois est un fervent partisan de l’idée que la Propriété Intellectuelle a besoin d'un lifting pour continuer à assurer sa fonction, car sa modernisation est un fait nécessaire qui répond à des exigences économiques nouvelles. À cette fin il a créé la Collection de Livres " Passeport Intellectuel CB (P.I.C.B.) " qui est destinée aux inventeurs, aux PME et à la Grande entreprise. Cette innovation « procure à l’auteur d’une invention la seule propriété naturelle qui soit au monde : la propriété d’une œuvre littéraire ou artistique, dite Œuvre de l’Esprit ». L’action internationale qu’il anime de longue date avec son équipe vient de susciter la création du « Club Mondial des Inventeurs » qui a pour but de rassembler et de réunir au sein de l’association toutes personnes physiques ou morales intéressées par la libéralisation planétaire de l’accès à la Propriété Intellectuelle.

* L’intégralité du texte de Monsieur Salvatore Di Palma est à votre disposition dans " La Propriété Intellectuelle aujourd’hui ".